Des nouvelles de mon aventure au Japon

Depuis quelques temps, je délaisse un peu le blog car beaucoup de choses ont changé dans notre réseau. J’ai donc beaucoup moins de temps à consacrer à la réflexion ou à l’archivage (C’est le but premier de ce blog, pour ne pas oublier ce qu’on ressent au moment où l’on parcourt le chemin).

Ma première présentation en japonais

Il y a deux mois, j’ai rencontré un ami qui vit au Japon. Je ne l’avais pas revu depuis 5 ans. À l’occasion d’une présentation à laquelle il m’avait invité. Il faut dire que le thème m’est familier puisque j’ai même un blog sur ce thème particulier du bilinguisme.

C’est une aucune occasion idéale pour passer une bonne soirée.

Et rencontrer des gens nouveaux.

Rencontrer des gens que vous connaissez déjà

Bien sûr, c’est plus facile avec les gens que vous connaissez déjà car vous avez déjà un capital confiance. Si je fais le bilan de cette soirée, j’ai signé un client et j’ai signé un distributeur.
Plutôt pas mal pour une soirée de loisirs.

Vous n’êtes pas cantonné  à votre petite commune

Comment lui expliquer tout ce dont il s’agit lorsqu’il exprime son intérêt pour l’opportunité d’affaires ?
J’ai une technique particulière pour cela.

Elle ne coûte pas grand chose, elle est duplicable à l’infini et elle est transmise en quelques secondes même la nuit sur un parking.

C’est donc ce que je fais.
Deux semaines plus tard mon contact avait tout digéré.

Mais il avait une interrogation majeure.

Il vit au Japon. Et je ne lui ai transmis aucun matériel en japonais.

J’ai choisi la bonne compagnie pour agir

En quelques clics, j’ai téléchargé la vidéo de présentation du plan d’affaires en japonais. J’ai pris mon ordinateur portable, et je lui ai dit

je vais te présenter le plan d’affaires en japonais. Regarde bien ce que je sais faire.

J’ai appuyé sur Play, et c’est tout.
Il a bien sûr compris très rapidement que tout le monde peut faire ça.

Et pourtant, un mois plus tard en rentrant chez lui, il a fait l’exact inverse.

Faites travailler les outils

D’habitude quand vous rencontrer un prospect qui est capable de parler à ses prospect, il ne comprend pas qu’il vaut mieux ne pas parler à ses prospect mais faire travailler les outils. Dans cet exemple avec une langue que je ne parle absolument pas, et qu’il ne maîtrise pas parfaitement, tout le monde comprend tout de suite l’importance de la vidéo.
C’est quand même beaucoup plus facile de faire travailler une vidéo que de vous escrimer à expliquer vous-même.

Et pourtant, un mois plus tard, il a parlé à son épouse au lieu de lui présenter des vidéos, elle lui a volé ses rêves et l’a obligé à renoncer.

Mon aventure japonaise s’est momentanément arrêtée. Mais comme j’avais promis un cours de japonais à des amis pour la semaine du nouvel an, j’ai continué à apprendre le japonais.

Et c’est ainsi que je me suis retrouvé dans un quizz sur les Kanji face à une japonaise !

Un quizz où nous devons reconnaitre des kanjii et donner le nombre de traits

Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute identifier le moyen de créer vos revenus complémentaires qui vous convient le mieux. boussoles-cartesCliquez ici pour découvrir le moyen le plus adapté à votre situation pour vous créer des revenus complémentaires.


Publié dans Mon histoire

Laisser un commentaire