Se connecter avec un inconnu

Cliquez ici pour recevoir votre diagnostic gratuit pour trouver votre voie vers vos revenus passifs et récurrents.

Ce week-end, j’ai emmené ma fille Mary dans un salon d’exposition d’œuvres artistiques.

Pas un musée.

Un salon où les artistes sont présents, exposent leurs œuvres et les vendent.

Pourquoi perdre mon temps dans ce genre d’endroit ?

Pour plusieurs raisons.

J’avais besoin de passer un peu de temps avec mes enfants car c’est souvent une occasion unique de leur donner l’éducation qu’il ne reçoivent pas, et ne recevront jamais, à l’école.

Toute occasion est bonne pour ce faire.

De plus, les artistes ont comme client des gens pour qui l’argent n’est pas une limite.

Ces clients constituent donc d’excellent prospects pour mon activité de MLM.

Donc, un artiste qui veut se diversifier peut trouver auprès de moi toute une gamme de produit que ses clients vont apprécier.

De plus, Mary s’intéresse aux métiers d’art et c’est l’occasion de discuter avec les artistes et d’appréhender leur quotidien. C’est donc un moyen de l’aider à choisir sa voie. Elle fait déjà d’excellent dessins et elle est assez créative et obstinée pour obtenir la qualité qu’elle s’impose. Il me reste à ouvrir son horizon pour que tout devienne possible.

Apprendre par l’exemple : vous connecter avec des inconnus

Nous voici donc en route dans le salon à la recherche des métiers d’art qui l’intéressent. Sculpteurs, verriers, peintres, plasticiens, couturiers etc… sont mélangés dans les allées.

Notre premier contact a lieu avec une artiste qui travaille le béton. Un échange intéressant durant lequel nous découvrons son parcours, de sa formation à sa pratique actuelle.

Notre second contact se déroule en allemand avec une hollandaise qui produit des bijoux tissés en fil de pêche. Un truc de fou. Mary est tout à fait capable de tenir la conversation en allemand, ce dont je ne doutais pas suite à son dernier séjour à Munich.

Notre troisième contact est de nouveau en allemand avec des artistes de Leipzig, la ville où est allée pour la première fois à l’école en allemand.

Notre quatrième contact est le bon.

Apprendre inconsciemment

C’est l’occasion que je cherchais pour m’entrainer.

La discussion se déroule en français et l’artiste utilise de vieux objets pour en faire des lumières. J’ai franchement un doute sur la viabilité de ce business mais je pose des questions.

Je fais parler mon interlocuteur. Je sais bientôt plein de choses :

Son passé, sa création, comment il s’est lancé, sa source de prospects (Il n’en a qu’une seule !), ce qui limite son business actuellement et il émet même le souhait de se diversifier un peu plus à l’étranger.

Mais il parle mal les langues étrangères.

Je suggère donc une piste à laquelle il n’avait pas pensé et je lui indique que je peux l’aider sur cette voie. Car je suis interprète d’espéranto et que j’ai plein de contact en milieu international.

Je peux le mettre en contact avec les interprètes dont il a besoin.

Vous m’envoyez un mail et je le transfère à ceux que vous cherchez.

Il ne reste plus qu’à échanger nos adresses. C’est lui qui me demande ma carte. Nous ne sommes plus des inconnus.

Et c’est reparti à propos de la société dont je distribue les produits puisque c’est la carte que je lui donne.

Car bien sûr, je ne pourrais pas vivre de mes prestations d’interprète français-espéranto.

C’est donc évident que je vis d’autre chose, non ?

La prise de conscience

On finit par se serrer la main car il est tout content de nous avoir rencontré.

Après quelques pas, Mary me dit

C’est donc comme cela que tu fais pour entrer en contact avec les gens !

Et bien oui, et je réponds

Oui, tu as constaté que c’est lui qui m’a demandé ma carte et ce que je fais dans la vie.

Je me suis entrainé à mieux écouter les besoins des gens et me brancher dessus mais surtout, j’ai fait une démonstration à ma fille qui n’est prête de l’oublier. Elle m’a vue à l’œuvre, sans trucage, en train d’appliquer ce que je lui ai déjà expliqué.

Quoi de mieux pour apprendre ce savoir-faire ?

Vous connecter avec des inconnus est un savoir-faire capital pour votre succès en marketing de réseau mais aussi plein d’autres activité dans la vie.

Est-ce que vous l’enseignez à vos enfants ?

Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute identifier le moyen de créer vos revenus complémentaires qui vous convient le mieux. boussoles-cartesCliquez ici pour découvrir le moyen le plus adapté à votre situation pour vous créer des revenus complémentaires.


Publié dans Mon histoire

Laisser un commentaire