Segmenter les prospects

Cliquez ici pour recevoir votre diagnostic gratuit pour trouver votre voie vers vos revenus passifs et récurrents.

Mon problème est simple avec les prospects

Je suis le messager pour des produits de prévention santé dont les résultats ne sont pas immédiatement visibles car il s’agit de prévenir les maladies dégénératives qui s’installent petit à petit et pourrissent la fin de vie.

Pour certains, elles pourrissent même la vie tout au long de la vie.

Ces derniers comprennent beaucoup mieux de quoi je parle.

Dois-je segmenter mes prospects ?

Je suis donc naturellement tenté de segmenter mes prospects en 2 catégories.

  • Ceux qui vont bien et se moquent d’ajouter des compléments alimentaires (C’est l’attitude Moi je n’en ai pas besoin)
  • Ceux qui vont mal dès aujourd’hui.

Je pense pouvoir segmenter encore en deux catégories :

  • Ceux dont la conscience n’est pas encore éveillée et qui cherchent des médicaments,
  • Ceux qui sont déjà conscient des changements de comportement à mener dans leur hygiène de vie et qui sont réceptif à ce que je leur fait découvrir.

Les premiers ne sont tout simplement pas prêts à agir avant d’avoir des ennuis. Ils conçoivent les compléments alimentaires comme des médicaments. Je pense que nos premiers résultats très encourageant se concentraient dans cette dernière catégorie.

Mon soucis est que j’ai l’impression de les avoir trouvé assez facilement mais que la suite de l’aventure sera plus complexe.

Généralisons la segmentation des prospects

Au début quand vous entreprenez, vous avez tendance à penser que votre produit est génial pour tout le monde. Quand j’ai lancé mon blog sur le bilinguisme, je pensais

tout le monde a besoin d’avoir des enfants bilingues, tout le monde peut le faire, je peux m’adresser à tout le monde !

Et j’ai déchanté.

Les seuls qui réagissaient à mon discours sont les personnes déjà bilingues, vivant dans des régions multilingues et qui ont des enfants au bon âge. Bref, ceux pour qui je peux apporter le moins de valeur car ils ont déjà fait tout ou partie du chemin.

Tous les autres ne m’entendaient pas.

Quand vous parlez à tout le monde, vous parlez à personne.

Donc j’en ai déduit qu’il faut concentrer votre recherche sur ceux qui sont les plus embêté par le problème que vous réglez.

Dans le bilinguisme, il n’y a pas de marché car ceux qui sont vraiment concernés ne se sentent pas vraiment embêtés.

Dans la santé, concentrez-vous sur ceux qui ont déjà eu des problèmes de santé et vous pourrez parler de prévention.

C’est quand même énervant de penser qu’il faut attendre que les humaines aient des problèmes pour qu’ils commencent à penser « comment ne pas les avoir« .

C’est rageant mais c’est ainsi.

En résumé, j’ai donc 2 et 2 catégories et cela semble fonctionner pour l’instant.

Qu’auriez-vous fait à ma place ? Et surtout, où puis-je trouver en masse des gens qui ont des soucis de santé et qui sont conscient qu’ils peuvent éliminer par l’alimentation les conditions qui créent leurs problèmes ?

Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute identifier le moyen de créer vos revenus complémentaires qui vous convient le mieux. boussoles-cartesCliquez ici pour découvrir le moyen le plus adapté à votre situation pour vous créer des revenus complémentaires.


Publié dans Mon histoire

Laisser un commentaire