Elle ne savait pas que c’était impossible alors elle l’a fait

Mary sur le podium

Mary se hisse sur le podium en 2014

Très peu de nouvelles en ce moment car je travaille très dur pour inviter tous mes contacts, proches et moins proches à nos 3 réunions d’information de la fin de semaine. Hier soir, je rentre fatigué quand je croise ma seconde fille avec une médaille autour du cou.

C’était le cross du collège cette après midi et je l’avais oublié.

Comme les années précédentes, Mary s’entraine dur pendant plusieurs mois. Je l’entends souvent se lever tôt le dimanche matin pour aller courir.

Elle se lève bien plus tôt que moi.

Mais elle ne peut pas gagner car la meilleure de sa génération fait de l’athlétisme. L’an dernier, Mary a fini seconde et dans les tréfonds du classement du cross de district.

Très loin derrière.

Et j’étais déjà très content car elle avait fait preuve de beaucoup de volonté pour monter sur le podium. C’est une qualité dont nous avons besoin quand nous entreprenons, et je cherche à la développer le plus tôt possible chez mes enfants.

 

La seconde place était inespérée

J’étais fier de la voir se battre pour se préparer, persévérer et réaliser la course requise.

Et ensuite participer au tour suivant, alors qu’elle savait qu’elle n’était qualifiée qu’en course par équipe, dans une équipe assez faible, et donc logiquement destinée à être en fin de peloton dès que le niveau allait monter.

Durant l’année, sa soeur Amy parlait de gagner le cross du collège mais nous savions bien que ce n’est pas possible. Bien que plus entrainée du fait de sa carrière en natation, Amy n’a jamais gagné le cross du collège non plus ! Il faut dire qu’avec le patrimoine génétique que je leur ai légué, elle n’ont aucune chance d’être de grandes athlètes en course à pied !

Mais c’est la fameuse citation de Mark Twain :

Ils ne savaient pas que c’était impossible alors ils l’ont fait

 

L’impossible arrive quand on n’a pas renoncé

 

Donc quand je vois la médaille, je sais que c’est possible. Mais pas en or.

Pourtant. Elle a gagné le cross du collège.

Je n’en reviens pas. Je n’ai pas l’impression qu’elle ait beaucoup progressé.

Je sais que les compléments alimentaires qu’elle prend ne sont pas de produits dopants 😉

Donc il faut chercher l’explication ailleurs.

La fille qui était toujours devant moi a déménagé

Voilà le secret.

Comme quoi, tout peut arriver et les absents ont toujours tort.

Seul les présents le jour J qui ne flanchent pas peuvent gagner.

Si je raconte cette histoire, ce n’est pas pour l’exploit car ni elle ni nous ne nous intéressons au résultat dans l’absolu. Par contre, nous nous intéressons à la démarche mentale.

L’attitude et l’état d’esprit nous semblent importants.

Quand elle part à l’entrainement tôt le matin, alors qu’elle sait parfaitement qu’elle ne sera jamais championne olympique ni même performante en cross, elle fait preuve de volonté.

Elle ne renonce pas avant d’avoir démarré.

Et parfois, l’impossible se produit. Tant que la course n’est pas finie, tout est possible.

 

Le parallèle avec l’entrepreneuriat est évident

 

Je ne renonce jamais. Nous développons notre réseau de MLM en ce moment et c’est la 3ème fois que je lance une entreprise.

La première n’a même pas existé mais c’était une autre époque quand j’avais 21 ans.

Ces 3 dernières années ont été consacrées au développement de sites internet. Le succès est bien maigre.

Mais nous ne renonçons pas car nous devenons plus fort avec les échecs.

Pour la troisième fois, je recommence.

Donc je retourne au développement de notre réseau et Je veux être un exemple pour mes enfants dans ce domaine.

Durant toute leur vie, elles vont tirer profit de leurs expériences précoces.

Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute identifier le moyen de créer vos revenus complémentaires qui vous convient le mieux. boussoles-cartesCliquez ici pour découvrir le moyen le plus adapté à votre situation pour vous créer des revenus complémentaires.


Publié dans Mon histoire

Laisser un commentaire