Suite de la transformation : Le jeudi

Comme les jours précédents, je déjeune le matin avec un petit déjeuner constitué d’une boisson nutritionnelle issue de protéines de lactosérum.

Comme les jours précédents, je n’ai pas besoin de consommer une barre car cette boisson me tient jusqu’à midi, quand bien même je me suis levé plus tôt pour accompagner ma fille Amy à son baccalauréat de français.

Comme les jours précédents, mon repas de midi est constitué d’une boisson nutritionnelle issue de protéines végétales et d’une barre.

Ce n’est jamais le midi que j’en ai marre de ce défi mais vers 16 heures.

Mes collègues commencent d’ailleurs à me demander ce que je fais car la transformation devient visible. Et risible pour eux car ils considèrent que je n’ai pas de graisse à perdre.  C’est justement cette graisse qui est la plus difficile à perdre.

Je fais un peu de sport à part les 20 minutes de vélo quotidiens et quelques minutes de musculation.  C’est vraiment un défi pour faignant en en faisant le moins possible.

D’ailleurs ce jour là, je suis en réunion à 16 heures et j’ai mal à la tête.  J’en profite pour tester une barre nutritionnelle d’un concurrent mais je la trouve trop sucrée à mon goût. Moins de 20 minutes plus tard, je suis obligé de consommer une de mes barres énergétiques habituelles.

Vers 18 heures, je m’autorise quelques fruits, morceaux de chocolats, pain au beurre etc…

Le repas du soir est normal sans abuser des sucres à fort index glycémiques.

Demain si tout va bien, je tourne quelques vidéos pour vous montrer en quoi l’expérience a consisté.

 

 

 

Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute identifier le moyen de créer vos revenus complémentaires qui vous convient le mieux. boussoles-cartesCliquez ici pour découvrir le moyen le plus adapté à votre situation pour vous créer des revenus complémentaires.


Publié dans Mon histoire

Laisser un commentaire