Une magnifique formation au team building

Cliquez ici pour recevoir votre diagnostic gratuit pour trouver votre voie vers vos revenus passifs et récurrents.

J’étais vendredi à Paris pour une formation avec les meilleurs orateur que je n’ai jamais rencontré. Orateur dit quelqu’un qui parle. Dans mes formations, je prévois toujours un moment où les les apprenants sont actifs pour le début d’après-midi.

Lors de la digestion ne croyez pas qu’il suffit de leur parler pour qu’ils apprennent. Après le repas, notre formateur avait prévu des exercices en groupe. Et je dois avouer que j’étais bluffé par sa capacité à animer un groupe de 60 personnes ! Imaginez qu’il a réussi à transformer en exercice la simple constitution des groupes. Le rangement des chaises s’est également transformé en exercice.

Le premier exercice : créer votre team

Le tout rapidement, avec des enseignements, dans la bonne humeur alors que nous étions un groupe bilingue et que certains avez besoin des écouteurs même lors de cette animation (Et donc n’entendaient pas vraiment quand on leur parlait directement).

Ce qui m’a profondément marqué, ce n’est pas le fait de venir découvrir quelques nouveaux exercices qui vont agréablement remplir mes formations, si on me demande de remplacer mon module team building par quelque chose de plus important. Je suis bien sûr très content d’avoir découvert comment transformer les 30 minutes de théorie, que je donne habituellement, en deux heures de pratique. Mais c’est surtout la pratique, ce que j’ai moi-même éprouvé durant les exercices qui m’a le plus enrichi.

La théorie du team building ne sert pas

Vous pouvez lire un livre sur le team building, vous pouvez suivre des vidéos sur le team building, vous pouvez lire des articles comme celui-ci, ce qui est vraiment important est de travailler vos réflexes. Nous nous sommes retrouvés, par exemple, dans une situation où nous étions huit personnes debout avec les deux index à l’horizontale devant nous, et le formateur est venu poser un piquet de camping, à l’horizontal, sur nos doigts.
Vos doigts n’ont pas le droit de se détacher du piquet. Le piquet est posé sur vos doigts et le but est de le poser par terre par un beau mouvement d’ensemble bien coordonné. Même si vous exercez une poussée verticale, vous devez amener le piquer ensemble vers le bas.

Rien que cette phrase vous montre tout de suite que votre action individuelle est opposé à la direction du groupe. On avait à peine fini d’expliquer les règles que le groupe a fait monter le piquer au lieu de le faire descendre.

C’est une chose de dire que nous devons aller dans une direction, le réaliser est une autre.c’est particulièrement pénible de vivre le fait que le résultat visible, pour un observateur extérieure, est l’exact inverse de ce qu’on nous a demandé.
Jusque-là c’est assez classique comme expérience.

Je découvre mes réactions face au comportement du team

Par contre j’ai découvert mes réactions dans cette situation.
Au lieu de me demander comment pouvons nous aider la seule personne qui est incapable de descendre, qui fait monter tout le groupe, je me suis retrouvé plein de pensées négatives, en train de me dire mais quelle bande de taches ! Nous ne sommes même pas capable d’y arriver et en plus on n’y arrivera jamais parce qu’il y a ce type qui peut pas plier les genoux, qui est incapable de se coordonner avec les autres. J’ai pensé à quitter le groupe.

Quel piètre leader je fais si je ne suis pas capable d’aider les membres de mon groupe.

Voilà ce qui m’habitait. Croyez-vous vraiment que l’équipe va gagner si chaque participant à ce genre de pensée ?

 

Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute identifier le moyen de créer vos revenus complémentaires qui vous convient le mieux. boussoles-cartesCliquez ici pour découvrir le moyen le plus adapté à votre situation pour vous créer des revenus complémentaires.


Publié dans Mon histoire

Laisser un commentaire