Ce en quoi vous êtes bon

Voici une transcription par un robot pour les robots. Si vous êtes un humain, regardez la vidéo ci-dessus.

Bonjour c’est Cyrille,

Est-ce que vous vous souvenez qu’il y a quelques semaines je vous ai parlé du livre que je suis en train de lire.

It starts with one dans le domaine du changement,  la conduite de changement. L’idée de ce livre et que vous ne pouvait pas changer une organisation en changeant l’organigramme. Vous ne pouvait pas changer une organisation en changeant la structure. Si vous ne changez pas les hommes qui sont dans la structure. Et le premier à changer c’est le chef, c’est vous, c’est lui qui est tout en haut, c’est lui qui a besoin de changer de comportement en premier. C’est mal parti sur le marché français car ce livre existe qu’en anglais, et c’est pour cela que l’on a besoin de gens comme moi pour faire le pont entre des chefs et des savoir-faire et des besoins qui sont décrits dans le livre.

J’ai avancé dans ce domaine, et j’ai découvert un schéma un mode de pensée qui est très intéressant pour la conduite du changement.

J’aimerais vous livrer un chausse-trape dont parle l’auteur est qui est vraiment très intéressant. Au début vous avez un groupe d’humains qu’il fait quelque chose bien, et qui est pertinent, et puis l’environnement change jusqu’au point que ce qu’il font il n’est plus pertinent. Le premier chausse trappes  est est-ce qu’ils sont capables de voir qu’ils ont besoin de changer ? On ne va pas en parler aujourd’hui.

Le second est OK on doit bouger on voit qu’on devrait faire quelque chose de différent et on commence à expliquer expliquer expliquer ce que devrait être notre futur. Ce que l’on devrait faire et qui est la nouvelle chose à faire.

Ce qui est dans ce livre est symbolisée de cette manière. Le soleil c’était la chose à faire que l’on faisait bien, est désormais bah ce n’est plus le ce qu’il faut faire. Plutôt le nuage. Ce qui est intéressant c’est que la plupart des gens comprennent qu’ils ont besoin de faire quelque chose de différent. Les gens comprennent qu’ils ont besoin de faire ça ce cheminement là mais c’est difficile parce que là on est mauvais.

C’est comme si je vous disais tu pourrais te bâtir des revenus complémentaires en entrant au contact de gens. Au début, est-ce que vous allez être bon à ce jeux là ?

Si vous avez un talent naturel vous allez peut-être percuter immédiatement et vous mettre en marche. Mais si vous n’avez aucun talent, vous pouvez très bien comprendre tout ce que je vous explique sur le faite que l’emploi salarié va disparaître, et que cela sera beaucoup plus sympa d’avoir un plan B, si vous sentez que vous êtes mauvais à entrer en contact avec les gens ou que c’est douloureux pour vous, quand bien même vous êtes entièrement d’accord que c’est la bonne chose à faire, vous n’allez pas le faire.

Ce dont j’aimerais parler aujourd’hui est issu des recherches de Steward Black Plus vous expliquer ce que va être le futur, plus vous expliquer ce que vous êtes censé faire à l’avenir, dans mon cas c’est entrer en contact avec des gens parler en public, vous faire apprécier, grandir devenir un leader, Plus je détaille, moins vous avez de chance d’entrer en action.

Pourquoi ?

Tout simplement parce que je peux plus je détaille, plus vous aurez d’arguments pour comprendre et justifier le faite que vous allez être pitoyable à ce nouveau jeu.

Et comme tout être humain, nous n’avons pas envie d’être pitoyable d’être mauvais.

Et si en plus on ne peut apprendre qu’en faisant, qui a envie d’être mauvais pendant un an deux ans trois ans quatre ans cinq ans ?

C’est tout bête, quand un chef d’entreprise vous explique combien ça va être super de faire la nouvelle gamme, le changement organisationnel, un des exemples c’est IBM qui vendait des organisateurs gros système, et qui a bougé vers le service. Plus vous expliquez combien ça va être super d’aller au contact du client d’écouter ses besoins, plus les commerciaux se rendre compte combien ils vont être mauvais dans cette nouvelle mission. Et ils vont vouloir retourner alors grosse machine, leurs gros système, qu’ils n’ont pas besoin d’adapter aux besoins du client. Parce qu’ils sont bons là-dedans.

La question que j’ai envie de vous poser aujourd’hui c’est :

Il y a des choses dans laquelle vous êtes vraiment bons et qui sont désormais non pertinente, et est-ce que vous n’êtes pas simplement en train de les faire parce que vous êtes bon ? Alors que ce n’est plus pertinent.

Prenez un papier et noter ses actions durant une semaine et regarder s’il n’y a pas des choses que vous faites très bien et qu’ils n’ont plus lieu d’être faite. Cela n’a aucun sens de faire très bien des choses qui n’ont plus lieu d’être réalisé.

Comme d’habitude si cette vidéo plus enthousiasmé quelqu’un partager dans les cliquer sur j’aime et si elle ne vous plaît pas à cliquer sur j’aime pas la partager pas

Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute identifier le moyen de créer vos revenus complémentaires qui vous convient le mieux. boussoles-cartesCliquez ici pour découvrir le moyen le plus adapté à votre situation pour vous créer des revenus complémentaires.


Laisser un commentaire