Je craque quand la famille nous trahit

Dans ce blog, je raconte notre aventure et tous les moments où cela va bien.

Pour vous inspirer et vous montrer qu’on peut changer de vie. Si vous le souhaitez bien sûr.

Mais n’allez pas croire que tout va toujours pour le mieux.

Le but de ce blog est d’abord de conserver mes états d’âme pour l’avenir, quand nous serons sorti du pétrin du salariat. Pour m’aider à me souvenir ce que j’avais en tête au moment où je vivais la situation et mieux comprendre ce que vivent ceux qui sont encore dans le pétrin du salariat.

La situation est particulièrement tendue en ce moment.

Comme relaté récemment, nous avons gagné des places pour la demi-finale de FedCup à Angers.

Le deal était de les offrir à des proches, dans la famille, mais de récupérer en échange

  • des photos,
  • des vidéos de l’évènement pour les exploiter pour faire parler de nous,
  • des contacts à qui on puisse expliquer pourquoi ils ont reçu des places tombées du ciel.

J’organisais hier une réunion en ligne pour expliquer

3 secrets des tenniswomen modernes

 

Et je comptais bien sur la présence des privilégiés, heureux attributaires de nos places, pour leur expliquer ce qui a changé dans le tennis moderne et comment tout le monde peut en profiter.

Rien d’extraordinaire mais rien de bien dangereux non plus.

Sauf que les heureux attributaires ont profité de nos places, des photos et vidéos, je n’ai rien vu et pour la réunion j’ai reçu un pauvre texto.

Pas intéressé par les produits ni par le concept.

De quel produit parle-t-on ?

Je n’ai pas parlé de produits. Ils sont devins ou quoi ?

Ils savent mieux que moi ce dont je vais parler le soir ?

J’ai le fort sentiment de mettre fait arnaquer. Quand au concept, il faudra qu’on m’explique.

Nous proposons des places à des gens en échange de la fourniture de photos, de vidéos et de l’adresse des gens qu’ils emmènent avec eux. Ils étaient libres de refuser les places. On les aurait donné à quelqu’un ou d’autres ou on les aurait rendues à notre sponsor pour qu’ils les donnent à des gens mieux inspirés.

Et qu’est-ce qu’on obtient ?

Un sms qui dit « je n’ai pas envie de te parler« . Je trouve cela insultant pour ce que nous faisons.

Le concept est-il « je prends ce que tu donnes et pour le reste va te faire f…. » ?

La confiance est la base de l’entrepreneuriat

Nous avions confiance en eux. D’autant plus qu’il s’agit de membres de notre famille (biologique).

Bonjour le comportement de la famille !

Vous lancez une affaire bâtie sur le fait d’aider les gens et les premiers à vous trahir sont votre famille proche. Passe encore qu’ils ne vous aident pas mais je suis prêt à parier qu’ils vous mettront des battons dans les roues.

Si votre famille vous aide, remerciez le ciel pour cela car nul n’est prophète en son pays.

Connaissez-vous la parabole de la cage et des crabes ?

En anglais, le terme panier de crabes n’a pas le même sens qu’en français.

Ils s’agit de  : Crab(s in a bucket) mentality

Quand un seul crabe est mis dans un seau sans couvercle, il va certainement s’échapper. Cependant, lorsqu’un groupe de crabes partage un seau, aucun d’entre eux ne peut s’échapper. Si un crabe grimpe sur les autres, les autres vont l’attraper et le tirer vers le bas pour partager le sort commun du reste du groupe.

Ce syndrome est souvent utilisé pour décrire des situations sociales où une personne cherche à améliorer sa condition mais les autres sabotent sa tentative pour le tirer vers le bas.

Merci, pour la troisième fois, on vient de comprendre.

Pourquoi? Parce que notre évasion menace leur existence médiocre ? Nous tirer vers le bas, saboter nos efforts, décortiquer nos idées brillantes, nos objectifs personnels et notre quête de succès, tout cela menace leur sentiment de sécurité ? Ils préfèrent vivre une vie médiocre non perturbée ?

Ou c’est juste l’état pitoyable de notre société. Dans la mentalité « Je prends ce que tu me donnes et pour le reste du contrat, va te faire f…« .

Personnellement, j’ai été élevé dans l’idée de me débrouiller seul en me méfiant de la masse des crabes. Mais ce n’est pas le cas de la plupart de ceux qui m’entourent. Ils peuvent me trouver radical ou violent, mais moi, je les trouve naïfs, passifs et négatifs. Notre rencontre est souvent rude.

La tension est souvent au rendez-vous car je n’ai pas beaucoup de compassion pour ceux qui veulent changer de vie mais se comportent comme des crabes.

Je découvre aujourd’hui que je peux pas réussir seul mais le défi est de repousser les crabes pour faire de la place à ceux qui le valent vraiment. Ce n’est pas écrit sur leur visage mais cela se voit dans leur comportement.

Personne à qui parler

Hier matin, j’ai craqué car je n’avais personne à qui parler, qui soit au plus haut de sa forme, et qui comprenne ce que je ressens.

En fait si.

En marketing relationnel, vous avez toujours quelqu’un au dessus de vous à qui parler.

Si vous ne devez conserver qu’une seule phrase pour ces situations, la voici :

When you are up, call down ; when you are down, call up.

J’espère que cela vous aidera à traverser les pires moments de l’aventure.

Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute identifier le moyen de créer vos revenus complémentaires qui vous convient le mieux. boussoles-cartesCliquez ici pour découvrir le moyen le plus adapté à votre situation pour vous créer des revenus complémentaires.


Publié dans Les fondamentaux, Mon histoire

Laisser un commentaire