Première vente à l’étranger sans quitter la maison

Cliquez ici pour recevoir votre diagnostic gratuit pour trouver votre voie vers vos revenus passifs et récurrents.

Nous avons trouvé nos premiers clients en Belgique !

La recette n’est pas compliquée :

  • vous rencontrez des amis,
  • vous les écoutez,
  • vous proposez des solutions si vous sentez qu’ils pourraient en avoir besoin,
  • vous écoutez,
  • vous suivez pour adapter et proposer des choses plus pertinentes,
  • ils décident s’ils le souhaitent.

Ce qui est intéressant dans notre cas est que c’est plus compliqué à distance et quand vous traitez en espéranto. Bien entendu, nous n’avons pas l’habitude de faire des présentations dans le domaine de la santé en espéranto.

Tous les belges ne parlent pas français

Ce n’est pas la première fois que je le fais mais déjà presque la routine. Toutefois, j’avais réalisé ma première présentation avec quelqu’un qui maitrisait bien le français. C’était encore le cas pour la seconde présentation. Mais pas cette fois. On était sans filet.

Je me suis essayé au néerlandais car nos produits sont étiquetés en néerlandais.

Vous savez dire « extrait de pépin de raisin » en néerlandais ?

Je ne sais pas.

Mais on trouve des solutions. Il parait que je prononce comme un wallon.

Trouvez des solutions. C’est cela votre vrai métier.

Vous pouvez développer votre réseau dans une vingtaine de pays

C’est la magie de notre compagnie. Très connue et très bien implantée en amérique du nord et en asie, elle est presque inconnue sur le continent européen.

D’habitude, une entreprise tente de conquérir tous ses marchés très vite, comme un feu de paille.

Ce n’est pas le style de la maison chez nous. On bouge lentement, patiemment, et c’est après 2 décennies que l’Europe s’est ouverte. Nous avons donc une vraie machine à voyager dans le temps.

Ceux qui entrent dans le mouvement aujourd’hui en Europe peuvent voir le destin de ceux qui sont entrés il y a 20 ans au Canada.

Ils sont millionnaires.

Tout simplement.

Mon épouse et moi avons un réseau relationnel particulier qui s’étend dans des dizaines de pays qui nous permet de nous projeter très rapidement au delà des frontières.

On vient de commencer car nous allons asseoir nos revenus sur plusieurs pays, monnaies et continents.

On ne fait que démarrer. Et cela explique pourquoi j’ai autant de mal à supporter tous les cassandres qui essaient de me faire retourner à niche et dans le train train gris des gens sans perspective qui se plaignent. Je n’arrive plus à supporter ceux qui ne comprennent pas que nous avons de l’or dans les mains et que nous allons changer des dizaines voire des milliers de vies.

Vous voulez changer des milliers de vies ?

 

Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute identifier le moyen de créer vos revenus complémentaires qui vous convient le mieux. boussoles-cartesCliquez ici pour découvrir le moyen le plus adapté à votre situation pour vous créer des revenus complémentaires.


Publié dans Mon histoire

Laisser un commentaire