Comment maintenir une conversation en vie

Cliquez ici pour recevoir votre diagnostic gratuit pour trouver votre voie vers vos revenus passifs et récurrents.

Peu d’informations intéressantes aujourd’hui à l’exception un tour de force réalisé hier midi.

En effet je devais rencontrer un prospect pour lui présenter une opportunité d’affaires. Je l’appelle, et tout de suite il commence par me dire

on a réfléchi à ta proposition, nous préférons gagner de l’argent immédiatement plutôt qu’enrichir ce qui nous font découvrir le système.

La conversation ne va pas durer longtemps

Que pensez-vous de cette mentalité ?

Je pense qu’elle est symptomatique d’une mentalité de salarié. Vouloir gagner de l’argent immédiatement n’est pas un réflexe d’entrepreneur qui crée sa société ou son business. Le réflexe de l’entrepreneur est de se priver de revenus immédiat pour investir et créer des revenus futurs. C’est un arbitrage entre le temps présent et le temps lointain.
C’est ce que j’ai expliqué tout en faisant exprimer ce qu’il comptait faire. J’ai ainsi découvert qu’il voulait ouvrir un magasin mais ils n’ont pas le capital cessèrent pour démarrer. J’ai donc proposé de créer une boutique en ligne sur Internet car le point mort est plus bas. Mais mon interlocuteur dit que la boutique en ligne ne répond pas à leur rêve.

Une conversation totalement illogique

J’avoue que je ne comprends pas la logique. Refuser ma proposition sous prétexte qu’elle est trop peu lucrative immédiatement, ou trop risqué, pour ouvrir une boutique me semble totalement illogique !

Une boutique est un risque immédiat énorme comparé à une affaire de type MLM !

Je venais de trouver mon angle d’attaque.

Je maintiens la conversation en vie

J’ai donc proposé de nous voir quand même de manière à ce que je puisse lui présenter le risque auquel il va être exposée dans mon opportunité d’affaires. De la sorte qu’il puisse comparer avec ses rêves et surtout qu’il puisse apprendre comment il réagit face aux risques.

J’ai argumenté par rapport à mon expérience de boursicoteur. En deux décennies, je n’ai pas vraiment gagné d’argent en bourse mais j’ai énormément appris. C’est facile d’en parler, surtout après coup, c’est tout autre chose de maîtriser ses émotions au moment de cliquer sur le bouton achat ou vendre.
Ma proposition est donc simple :

Je te présente mon opportunité d’affaires et je te permet d’éprouver le risque, de vivre les émotions j’y vais ou j’y vais pas tout en comparant avec d’autres types de business.

C’est à peu près ce que je vous propose dans le guide d’auto diagnostique que vous pouvez télécharger ci-dessous. Peu importe si une affaire fonctionne ou pas, ce qui est important est de ce dont vous avez besoin. C‘est de trouver celle qui vous convient le mieux, celle qui convient le mieux votre situation, à vos rêves et au niveau de risque que vous êtes capable d’assumer.

N’oubliez jamais que les plus grands entrepreneurs ont toujours démarré par un premier pas, et que ce premier pas ne ressemblait vraisemblablement pas à ce qu’il faisaient lorsqu’ils sont devenus célèbres.

Votre premier pas est de télécharger le guide diagnostic ci-dessous et de voir ce qui vous est le plus adapté. Quant à mon prospect, il va pouvoir faire la même chose, mais en vrai en face à face avec moi.

C’est une forme de privilèges !

Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute identifier le moyen de créer vos revenus complémentaires qui vous convient le mieux. boussoles-cartesCliquez ici pour découvrir le moyen le plus adapté à votre situation pour vous créer des revenus complémentaires.


Publié dans Mon histoire

Laisser un commentaire