Mes premières réunions triangle

Cliquez ici pour recevoir votre diagnostic gratuit pour trouver votre voie vers vos revenus passifs et récurrents.

Samedi dernier, j’ai tenu mes 2 premières réunions « triangle » où j’intervenais comme parrain.

Votre réseau va se développer lors de réunions

Ce que j’entends par réunion : même trois personnes, c’est une réunion. Vous n’êtes pas obligé d’organiser des réunions dans des salles que vous louez et que vous essayer de remplir de dizaines de personnes. Je ne travaille pas ainsi.

Je remplis des salles de réunion virtuelles

C’est moins cher, c’est plus rapide, et cela m’évite d’être parti loin de ma famille tous les soirs. Sans compter que je peux faire intervenir ou intervenir à des milliers de kilomètres.

Toutefois, samedi matin, les membres du groupe Alsace avaient choisi de faire une réunion dans le monde réel. Car ils travaillent ainsi et je me suis retrouvé en réunion dans le monde réel bien malgré moi.

J’avais un prospect très sérieux pour devenir associé qui était venu avec un invité. Nous voici donc dans la situation d’une réunion triangle.

La puissance du triangle d’édification

Qu’est-ce que le triangle d’édification ? C’est une situation où l’une des personnes connaît toutes les autres, mais les autres ne connaissent pas tout le monde. Même si la personne qui connaît tout le monde dispose de tout le savoir et savoir-faire, le marketing relationnel fonctionne mieux avec un triangle. Celui qui a un invité fait travailler son parrain. Ainsi l’invité peut s’identifier à celui qui l’a invité et non pas au parrain.

La duplication et l’aide que nous pouvons leur apporter est donc exprimée par des actes et non par des mots.

Focalisez-vous sur ce que vous avez

Je ne vais pas rentrer dans le détail de la difficulté de cette réunion dans le monde réel car ce n’est pas l’objet ici. Comme ce blog me sert également à mémoriser ce que je ressentais au moment voulu, je me dois de garder une trace que ce n’était pas forcément simple de gérer les autres associés qui n’avaient pas d’invités et veulent absolument en placer une alors que ce n’est ni le moment, ni l’objet, ni à eux de parler. Et qu’on n’a pas préparé une minute et qu’on ne s’accorde pas sur les principes présentés dans cet article (D’où l’intérêt de l’article à long terme).

Samedi soir, j’ai recommencé dans une réunion virtuelle en intervenant à l’autre bout de la France. Cette fois, j’étais seul et je n’avais aucun associé pour me perturber. Vous êtes donc dans la situation idéale où mon associé a des invités, il me présente (Il l’a fait avec brio en mettant la barre haut) et se tait.

Ensuite, c’est à moi de jouer.

Pour le meilleur et pour le pire. Pour le développement du réseau de mon associé (et donc du mien), vis-à-vis duquel je suis redevable d’une bonne prestation.

Même si je ne connais pas ses invités.

Même si je ne vois pas le visage de tous les invités car ils sont hors champ de la caméra.

Même si les derniers arrivés ont raté le début.

Et même si j’ai dû faire preuve d’autorité par moment pour recadrer l’attention et avoir du calme dans la salle. Heureusement que j’ai 25 ans d’expérience d’enseignement aux adultes car sinon je ne pourrai pas m’en sortir. Et si deviez travailler avec moi, ce n’est pas ce que je vous demanderais car je suis bien placé pour comprendre que c’est effrayant pour un débutant.

À la fin de la réunion, le suivi est la tâche de mon associé car c’est lui qui connaît ses contacts (Avec mes conseils bien sûr). Nous avons également réalisé un débriefing pour être sur que chacun avait bien perçu la même chose à partir d’une même réalité.

Même si personne n’a signé immédiatement samedi, je suis heureux d’avoir démarré cette phase. Je préfère me focaliser sur les six invités qui étaient présents plutôt que sur les 90 autres, que j’ai invité, et qui ne sont pas venus. Le marketing de réseau est une industrie de chiffres.

De volume.

Einstein disait : « la théorie conditionne l’observation ».

Je ne suis pas responsable de leur état mental ni de leur état d’avancement sur le chemin de la liberté. Avec une prestation identique et d’autres personnes nous aurions très bien pu obtenir six associés.

C’est ainsi que cela fonctionne.

Si vous voulez aller plus vite, deux fois plus vite, invitez deux fois plus de gens !

Augmentez simplement le volume de gens à qui vous parlez.

L’erreur que j’ai commise à mes débuts

Si vous êtes nouveau sur ce blog, vous n’avez certainement pas lu cet article. C’était ma première réunion triangle où j’amenais des prospects à mon parrain. Or cela s’était mal passé mais je vous laisse découvrir l’article et comment j’avais réagi à l’époque. (Aucun des 3 invités de l’époque n’est passé à l’action à ce jour, ni pour sa santé, ni pour se créer les revenus qu’ils ont tous exprimé sous forme de désir à l’époque, car sinon, je ne les aurais pas invités !).

À l’époque, j’ai commis l’erreur d’arrêter d’organiser ce type de réunions. J’ai commencé à travailler tout seul en acquérant toutes les compétences requises. Avec succès.

J’ai acquis toutes les compétences requises.

Mais lorsque je présente tout seul, mon prospect s’identifie à toutes les compétences que j’ai acquises. Or pour la majeure partie d’entre eux, ils n’arriveront jamais à acquérir toutes ces compétences. Ils peuvent obtenir du succès avec le marketing relationnel, et même quitter leur emploi avec seulement une fraction de ces compétences (puisqu’il suffit que moi j’exerce ces compétences pour développer leur réseau), mais ils ne  comprennent pas ce qui se passe.

Pourquoi ?

Car je personnifie les trois niveaux de compétences dans une seule et même personne. C’est trop compliqué à comprendre quand on est pas dans le marketing relationnel. Vous avez donc besoin de séparer en deux personnes. (Même si les deux personnes savent faire exactement la même chose).

L’une fait l’invitation et se tait. Et l’autre fait le reste du travail.

Bilan de mes premières expérience de parrain

Pour mes premières réunions où je me retrouve dans le rôle du parrain, je trouve que je m’en suis bien sorti. Les enseignements que l’on peut en tirer sont bien meilleurs qu’en avril 2015. Cette expérience va m’être utile pour construire mon espace de formation destiné à mes associés.

Il ne reste plus qu’à recommencer encore et encore jusqu’à ce que nous ayons atteint la masse critique qui procure le succès qui devient irrésistible pour tous ceux qui ont besoin de voir les résultats chez les autres avant de prendre une décision pour eux-même.

C’est toujours comme cela que cela se passe car c’est lié à la façon dont les humains ont le cerveau cablé.

Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute identifier le moyen de créer vos revenus complémentaires qui vous convient le mieux. boussoles-cartesCliquez ici pour découvrir le moyen le plus adapté à votre situation pour vous créer des revenus complémentaires.


Publié dans Mon histoire

Laisser un commentaire