Première réunion avec de futurs distributeurs

Cliquez ici pour recevoir votre diagnostic gratuit pour trouver votre voie vers vos revenus passifs et récurrents.

Je me suis bougé pour réunir 3 personnes qui sont susceptibles d’entrer dans mon équipe comme distributeurs. Mais comme je ne suis pas encore le plus qualifié pour présenter l’opportunité d’affaire et le plan de compensation, j’ai invité un parrain de ma lignée qui vit au Canada.

J’invite mes futurs distributeurs en ligne

Comme c’est le soir, je ne peux pas réunir tout le monde dans une même salle. Sans compter que 7 000 kilomètres nous sépare l’un de l’autre. Mais les miracles du monde moderne sont de plus en plus miraculeux. Je tiens donc la réunion en ligne. (Si cela vous intéresse d’apprendre comment tenir des réunions en ligne, en petit groupe, avec de grandes audiences, ou en direct, contactez-moi par cette page).

réunion en ligne santé et liberté

Une réunion en ligne permet de prospecter sur toute la planète

Ce que j’avais prévu pour cette réunion

Voici comment j’envisageais les choses :

  1. Je les invite
  2. je présente tout le monde
  3. Mon ami canadien explique le plan de compensation
  4. Tout le monde est super enthousiaste
  5. Dans les jours suivants, ils démarrent dans mon équipe comme distributeurs et je m’occupe de leur formation.

Et bien, cela ne s’est pas passé ainsi…

Ce qui s’est passé durant la réunion

En ligne, c’est beaucoup plus difficile de gérer le fait que certains sont en retard. Cela demande un vrai savoir-faire car vous ne pouvez pas aussi facilement commencer une discussion dans un coin sans que la discussion n’ait de conséquence sur ce que vous ferez dans la salle.

Car la salle est le coin. Chaque coin devient la salle.

20 minutes après le début nous n’avons toujours pas démarré !

Et ensuite, ce que nous avions prévu tourne mal car la discussion déraille sur des fondamentaux qui n’étaient pas acquis.

En, j’avais mal qualifié le niveau d’implication de mes prospects.

Je les pensais convaincus des produits ; ils ne l’étaient pas.

Je les pensais intéressés par un changement de vie ; ils ne l’étaient pas assez pour passer à l’action.

Je les pensais intéressés par les détails du plan d’affaire pour devenir distributeurs (La partie que je ne sais pas encore bien présenter) ; on n’a même pas pu aborder cette partie car nous avons perdu notre temps sur les 2 points précédents. Au contraire, je les sens prêts à passer à l’action si et seulement si on leur garanti le succès, rapide, sans risque et sans douleur. Entreprendre ne fonctionne pas comme cela.

Seul les enfants de banquier peuvent entreprendre de cette manière ! Pour les autres,

Bref, j’ai fait perdre son temps à mon parrain car je n’avais pas bien évalué la situation.

Combien de distributeurs ont signé au final ?

Ben, aucun ! Et ce n’est pas étonnant quand on démarre avec une telle erreur d’appréciation et une mentalité de non-entrepreneur.

Ce n’est pas forcément perdu pour toujours mais c’est perdu pour un passage à l’action rapide. En France, s’il y a bien quelque chose que nous ne savons pas faire, c’est passer à l’action rapidement et sans nous noyer dans des tonnes d’analyse.

Je dis souvent que nous sommes les descendants de ceux qui n’ont pas traversé l’atlantique.

Même mon parrain canadien en avait ras le bol après la réunion.

Retour à la case départ, je cherche toujours mon premier distributeur. Le moral n’est pas au mieux.

Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute identifier le moyen de créer vos revenus complémentaires qui vous convient le mieux. boussoles-cartesCliquez ici pour découvrir le moyen le plus adapté à votre situation pour vous créer des revenus complémentaires.


Publié dans Mon histoire
Un commentaire sur “Première réunion avec de futurs distributeurs
1 Pings/Trackback pour "Première réunion avec de futurs distributeurs"
  1. […] vous êtes nouveau sur ce blog, vous n’avez certainement pas lu cet article. C’était ma première réunion triangle où j’amenais des prospects à mon parrain. Or […]

Laisser un commentaire