Notre troisième client

Cliquez ici pour recevoir votre diagnostic gratuit pour trouver votre voie vers vos revenus passifs et récurrents.

Je n’entreprends pas seul mais avec mon épouse.

Image de CyrilleBenedicte

Et c’est elle qui a trouvé notre troisième client.

J’avoue que c’est assez pratique de penser que je ne suis pas obligé de tout faire moi-même.

 

Mon épouse a une activité de naturopathe. Ce qui la met en contact assez naturellement avec des gens qui souffrent et qui ont besoin des produits de la société Usana que nous distribuons en MLM. Pour être tout à fait clairs, la distribution en MLM n’est pas de la vente. C’est de la mise en contact entre la société, Usana, qui vend directement à nos prospects.

 

Les conséquences de la distribution en MLM

 

Distribuer en MLM présente quelques avantages. Mon épouse vend des prestations mais elle ne vend pas de produit. Elle met en relation une personne qui a besoin des produits d’Usana.

 

Nous sommes donc des messagers et non pas des vendeurs.

Notre principal travail est d’expliquer et non pas de clore la vente. Je n’aime pas utiliser ce terme d’ailleurs, car il ne s’agit pas d’une fin mais le début de relation. C’est nous qui avons le contact avec les prospects et nous le conservons quand ils deviennent client. C’est une critique récurrente des entrepreneurs qui connaissent mal le MLM et qui croient que nous développons les actifs des autres. Cette critique n’est pas sans fondement mais tout dépend du produit, du marché et de votre capacité à conserver le contact avec vos prospects devenus clients. J’en parlerai plus en détail quand j’aurai plus d’expérience, mais j’ai l’intuition que c’est un paramètre important pour sélectionner la société de MLM avec qui s’engager.

 

Les avantages de la distribution en MLM

 

L’avantage est que nous ne portons pas le risque de production des produits. Dans le domaine des compléments alimentaires, j’avoue que je dors mieux que si je devais assurer moi-même la qualité de ce qu’ingèrent nos clients. Je ne suis pas obligé de produire ni de sous-traiter moi-même. Je peux me concentrer sur le développement du réseau car c’est de la vente directe entre Usana et les clients.

 

D’où l’adhésion de la société Usana à la fédération de vente directe. C’est Usana qui vend aux gens que nous convainquons qu’ils ont besoin de leurs produits.

Et pour nous remercier de ce travail de développeur, de messager, nous touchons une commission sur la consommation des clients.

 

Entreprendre seul ou à 4, même résultat ?

 

Revenons à notre équipe.

Je me souviens avoir regardé une interview d’Hugo Amsellem qui disait qu’on a 5 % de chances d’exprimer son plein potentiel quand on entreprend tout seul.

Quand on est 2, c’est autre chose. Cette probabilité passe à 95 % !

Idem à 3.

Mais si vous êtes 4 associés à la création de votre entreprise, la probabilité que vous exprimiez votre plein potentiel retombe à 5 %.

Comme si vous étiez tout seul.

Moralité, entreprenez à 2 ou 3 mais pas plus.

Si vous ne retenez que cela, vous ne serez pas venu pour rien sur mon blog !

Pour ma part, nous sommes 2 et c’est intéressant quand le moral baisse. C’est plus simple pour traverser les périodes de doutes.

Et c’est encore mieux quand elle trouve des clients.

 

Je n’ai rien fait mais j’aime bien l’idée qu’on garde le rythme d’un client par semaine.

Cela me va bien. A bientôt pour la suite de l’aventure.

Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute identifier le moyen de créer vos revenus complémentaires qui vous convient le mieux. boussoles-cartesCliquez ici pour découvrir le moyen le plus adapté à votre situation pour vous créer des revenus complémentaires.


Publié dans Mon histoire

Laisser un commentaire