Notre première vente par les médias sociaux

La fin de semaine a été très fructueuse.

Deux clients vendredi, un par téléphone pour moi et un par téléphone pour mon épouse. Ceci prouve que nous avons incontestablement progressé car nous étions engluée dans nos peurs, peur de convaincre quelqu’un par téléphone, de collecter toutes les informations, y compris les plus sensibles, pour ensuite saisir et déclencher la commande de notre prospect.

C’est donc une semaine qui finit bien. Mais la suivante encore mieux commencé.

J’aime les semaines qui démarrent par une vente

Les semaines USANA démarrent le samedi. C’est donc toujours un plaisir particulier de conclure une vente dès le premier jour de la semaine car j’ai un indicateur perso :

une vente par semaine et le bon rythme.

Vous voyez d’ailleurs qu’il ne faut pas grand-chose pour changer de vie, car si vous répétez ce rythme pendant quelques années, vous allez devenir millionnaire grâce à la magie du levier que vous vous construisez avec vos distributeurs. Si vous n’avez rien compris regardez dans ma vidéo sur les exponentielles pour les nuls.

Samedi, une de nos amis est venu pour acheter un Thermomix le fameux robot qui chauffe, qui pèse qui coupe et qui fait presque que tout.

Une vente presque spontanée cela fait toujours plaisir.

La personne est venue chez nous pour avoir sa démonstration puis rester à manger avec nous. Cela tombe bien car j’avais envie de la voir mais le matin j’étais en pleine prospection avec un prospect.

Ma femme était en train de conclure la vente du robot quand notre amie nous demande

qu’est-ce que vous faites en ce moment ?

Qu’est-ce que vous prenez comme comprimés avec votre nourriture ?

Parce qu’elle a bien vu que mon épouse prenait des compléments alimentaires, que j’en prenais également et que même nos filles en prennent.
Nous avons bien sûr conclu la vente pour répondre à son besoin.  C’est donc une vente conclue en un seul coup.

Notre première vente grâce aux réseaux sociaux et la communication sur Internet

Il faudrait être bien naïf pour croire que nous avons vendu juste sur ce que nous avons dit samedi. Elle a entendu parler de ce que nous faisons par les réseaux sociaux, par nos blogues, par nos sites, par les vidéos incessantes que nous postons partout.

Jamais elle ne s’était manifesté mais nous avons travaillé à la convaincre bien avant ce samedi. J’en conclus donc que c’est une vente « par Internet ». Même si nous avons fini en présentiel, nous avons attiré son attention par les nombreux événements que nous avons organisé durant l’année écoulée.

D’ailleurs mercredi prochain à 18h 30, je tiendrai une conférence en ligne est dans le monde réel, chez moi, sur la différence entre l’enthousiasme et la conviction. Sur quels faits rationnels pouvons-nous bâtir notre conviction que notre proposition est sérieuse.

Je diffuserai le lien de connexion pour suivre en direct par internet à mes abonnés. A bon entendeur, si vous n’êtes pas abonné, vous trouverez le lien dans le pavé ci-dessous.

Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute identifier le moyen de créer vos revenus complémentaires qui vous convient le mieux. boussoles-cartesCliquez ici pour découvrir le moyen le plus adapté à votre situation pour vous créer des revenus complémentaires.


Publié dans Mon histoire

Laisser un commentaire